Un suivi de grossesse et du post-partum pour toutes les femmes sans distinction

En France

En République Démocratique du Congo

1 décès

tous les 4 jours

*d’une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou à leurs suites

x 5,5

plus de risques

*pour les femmes de nationalité étrangère accouchant en France

850 décès

sur 100 000 naissances

soit 2 décès tous les jours
*Au Congo en 2016 (Chiffres de l’UNICEF)

1 sage femme

pour 10 000 habitants

*contre env. 1 pour 200 habitants dans les pays riches en Europe

En France

1 décès

tous les 4 jours

*d’une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou à leurs suites

x 5,5

plus de risques

*pour les femmes de nationalité étrangère accouchant en France
En République Démocratique du Congo

850 décès

sur 100 000 naissances

soit 2 décès tous les jours
*Au Congo en 2016 (Chiffres de l’UNICEF)

1 sage femme

pour 10 000 habitants

*contre env. 1 pour 200 habitants dans les pays riches en Europe

maison périnatale mwana mboka association pour femmes enceintes et mères précaires

L’association

Maison Périnatale Mwana Mboka a pour vocation d’accompagner les femmes précaires en France et en République Démocratique du Congo dans le suivi de leur grossesse, du post-partum, du lien mère-enfant mais aussi dans leurs vies de femme en y intégrant une prévention à la précarité menstruelle, à la contraception, et aux troubles gynécologiques.

L’égalité des chances pour ces femmes est difficilement assuré par le système actuel. À l’association, nous leur garantissons un réel suivi, une écoute attentive et un suivi psychologique et physiologique en toutes circonstances.

Bien sûr, c’est ensemble que nous pourrons avoir un impact majeur dans notre cause bien trop souvent laissée de côté. Ajoutez votre pierre à l’édifice pour aider toujours plus de femmes et de familles en France et au Congo.

Nous intervenons en Ile de France, retrouvez nos locaux au 10 rue du Clos, 91130 Ris Orangis et en République Démocratique du Congo.

maison périnatale mwana mboka précarité suivi de grossesse 2

Nos actions en France

Les parcours de soins des femmes sans-papiers sont jalonnés d’obstacles pour chaque étape de la grossesse et du post partum. Sans ressources, une consultation, une échographie ou une prise de sang sont inabordables. Sans réseau social, il est difficile de naviguer dans le système de soins français et de prendre connaissance de ses droits et des bonnes adresses.

Pour la période 2013-2015, 262 décès maternels ont été identifiés, soit 1 décès tous les 4 jours en France d’une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou à leurs suites. 58% de ces décès sont considérés comme «évitables» ou «peut-être évitables».

Assurer un accueil et une meilleure prise en charge de ces femmes précaires est indispensable en France. C’est la vocation de Maison Périnatale Mwana Mboka avec l’ambition d’être représentée dans chaque département.

Nos actions en République Démocratique du Congo

Le taux de mortalité maternelle est de 850 décès / 100 000 naissances vivantes en 2016. La République Démocratique du Congo est comptée parmi les pays où le taux de mortalité maternelle est le plus élevé du monde. Il y a plus de femmes qui meurent en couches au Congo aujourd’hui qu’en 1990 !

La dégradation des infrastructures, la pénurie d’agents de santé et le manque d’organisation des services ont gravement affaibli le système de santé. Dans certaines zones, l’accès aux soins de santé est très limité, voire inexistant.

Implanter plusieurs maisons périnatales dans chaque province nous permettra de former un maximum de sages-femmes afin que dans chaque région, un accueil pour les mères et futures mères soit présent. Nous développerons une autonomie maternelle, de la femme et du couple. Notre ambition : réduire le taux de mortalité maternelle

lien mère enfant mortalité infantile maison périnatale mwana mboka 2

Nous avons besoin de vous pour :

– Développer notre présence dans chaque département en France.

– Former des professionnels à accueillir les mères et futures mères au Congo.

– Accompagner les femmes précaires dans leurs maternités et leur vies de femmes (contraception, gynécologie, accès à l’IVG,…).

– Assurer un suivi psychologique aux femmes qui en ont besoin pour se reconstruire et accueillir leurs bébés.

– Financer les équipements nécessaires et très coûteux pour nos maisons périnatales au Congo.

Les bénévoles

stephie présidente et sage femme pour maison périnatale mwana mboka
Stephie
Présidente, Sage-Femme
barbara sage femme pour maison périnatale mwana mboka
Barbara
Sage-Femme
jessica sage femme pour maison périnatale mwana mboka
Jessica
Sage-Femme
marie gilles sage femme échographiste pour maison périnatale mwana mboka
Marie-Gilles
Sage-Femme échographiste
tania sage femme pour maison périnatale mwana mboka
Tania
Sage-Femme
bérangère gynécologue obstétricienne pour maison périnatale mwana mboka
Bérangère
Gynécologue obstétricienne
cynthiane psychologue clinicienne pour maison périnatale mwana mboka
Cynthiane
Psychologue clinicienne
mama accompagnante en périnatalité association maison périnatale mwana mboka
Mama
Accompagnante en périnatalité

Les partenaires